page contents
Home > Actualité > Aqua-fortis
Aqua-fortis

Aqua-fortis

actu114Les eaux fortes de Rochebrunes
Petit-fils du Comte de Vassé, Octave de Rochebrune (1824-1900) est l’ artiste qui fera de son château un véritable musée: rapatriant divers fragments architecturaux en provenance du château de Coulonges-les-Royaux alors en ruine, et rassemblant nombre d’ objets anciens, objets d’ art et originales collections.

Enfant, Octave de Rochebrune découvrit très tôt sa vocation pour le dessin; ne cessant d’ étudier et de progresser, plus spécialement attiré par les reproductions architecturales des grands monuments, il figurera dès 1845 dans des salons d’ exposition .

Puis des amis dont Benjamin Fillon avec lequel il étudie l’ archéologie, lui feront découvrir les magnifiques eaux fortes gravées par Charles Meryon sur plusieurs monuments de Paris, et ce sera la révélation d’ une nouvelle passion.
Octave de Rochebrune va installer dans une salle du château tout le matériel nécessaire à cet art, et les presses que l’ on peut toujours contempler lors de la visite; méthodiquement et avec patience, il va apprendre à graver, préparer ses vernis , manier l’ acide, et commencer à éditer plein d’ oeuvres inspirées par les églises, châteaux, et paysages de son environnement.

A partir de 1861, il élargira son champ d’ investigation à travers toute la Vendée et laissera de précieux documents concernant sa province; c’ est ensuite qu’ il entreprendra la gravure des immenses planches de prestigieux monuments: Chambord, Blois, Chenonceaux… avec une maîtrise parfaite, au total une oeuvre impressionnante d’ une rare qualité.

Ce sont ses descendants directs qui conservent cette vaste demeure et nous la font découvrir en visite les mois d’ été